Ignorer et passer au contenu
Aeternum, votre boutique magique & ésoterique en ligne
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez 10% de réduction sur votre première commande
Paiement sécurisé par carte bancaire, Apple Pay et PayPal
Aeternum, votre boutique magique & ésoterique en ligne
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez 10% de réduction sur votre première commande
Aeternum, votre boutique magique & ésoterique en ligne
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez 10% de réduction sur votre première commande
Paiement sécurisé par carte bancaire, Apple Pay et PayPal
Aeternum, votre boutique magique & ésoterique en ligne
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez 10% de réduction sur votre première commande
Aeternum, votre boutique magique & ésoterique en ligne
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez 10% de réduction sur votre première commande
Paiement sécurisé par carte bancaire, Apple Pay et PayPal
Aeternum, votre boutique magique & ésoterique en ligne
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez 10% de réduction sur votre première commande
Les plantes de sorcières

Les plantes de sorcières

Au sommaire...

1. Les plantes, utilisées depuis la nuit des temps
2. Les herbes aromatiques de sorcières

3. Les graines et les baies de sorcières 
4. Les champignons de sorcières
5. Le grimoire botanique


Quand je parle de plantes de sorcière, je fais référence à un ensemble de plantes, herbes, graines et champignons qui ont été historiquement associés aux pratiques magiques et médicinales des sorcières. Ces plantes ont été utilisées pendant des siècles pour leurs propriétés curatives, leurs pouvoirs de transformation et leur capacité à connecter le monde naturel au surnaturel. Il existe les plantes légendaires telles que la mandragore ou le millepertuis mais les sorcières savaient voir l'extraordinaire dans les plantes les plus simples (en apparence). Tour d'horizon.

1. Les plantes, utilisées depuis la nuit des temps

Les plantes avaient déjà une place d'importance dans les sociétés telles la Grèce, Rome ou l'Égypte. Elles comprenaient déjà les puissantes propriétés des plantes pour soigner, enchanter et protéger. Par exemple, en Égypte, des plantes comme l’aloès et la myrrhe étaient utilisées non seulement pour leurs vertus médicinales mais aussi dans des rituels religieux et funéraires. En Grèce et à Rome, des herbes telles que le thym et le laurier étaient essentielles dans les cérémonies sacrées et les pratiques de guérison.

Durant le Moyen Âge, les plantes ont continué de jouer un rôle crucial, non seulement en médecine mais aussi dans la sorcellerie. Les herboristes et guérisseurs, souvent des femmes, utilisaient des plantes pour créer des remèdes à base de plantes. Ces connaissances, transmises de génération en génération, permettaient de soigner diverses maladies et afflictions. Cependant, ces pratiques étaient souvent mal vues par l'Église et les autorités, qui les associaient à la sorcellerie. C'est ainsi que la frontière entre guérisseuse et sorcière devenait floue.

Pendant les périodes de persécution, telles que la chasse aux sorcières en Europe, certaines plantes ont été particulièrement associées à la sorcellerie et à la magie noire. La belladone, la mandragore, et l’aconit, pour ne citer que quelques-unes, étaient souvent mentionnées dans les procès de sorcellerie. Ces plantes, en raison de leurs effets toxiques et hallucinogènes, étaient craintes et fascinantes à la fois. On croyait qu'elles permettaient aux sorcières de voler, de se transformer ou de jeter des sorts.

Des récits terrifiants de femmes utilisant des plantes pour nuire aux autres, ou pour invoquer des démons, ont proliféré, souvent exagérés par l'imagination populaire et la propagande religieuse. Ces histoires ont non seulement renforcé la peur des sorcières mais aussi celle des plantes elles-mêmes, les transformant en symboles de la puissance occulte et du danger.

2. Les herbes aromatiques de sorcières

Les sorcières ont toujours eu un lien étroit avec la nature, utilisant diverses plantes aromatiques et médicinales pour leurs rituels et remèdes. Les herbes aromatiques étaient particulièrement prisées pour leurs propriétés et leurs capacités à influencer les événements et les personnes.

herbes aromatiques


Elles étaient souvent brûlées comme encens pour purifier l'air, créées en infusions pour des potions, ou intégrées dans des sachets et des amulettes pour protéger ou enchanter. Les sorcières utilisaient ces plantes pour la guérison, la protection, l'exorcisme, mais aussi pour des sorts plus spécifiques comme l'invisibilité, le vol ou la malédiction. Chaque plante avait ses propriétés magiques spécifiques, rendant leur connaissance essentielle pour toute pratique de sorcellerie. 

Pour ne citer que les plus utilisées :

Lavande Protection, purification
Romarin Mémoire, guérison
Sauge Purification, exorcisme
Thym Courage, force
Menthe Clarté mentale, prospérité
Basilic Amour, protection
Hysope Purification, protection
Verveine Enchantements, rêves prophétiques
Rue Santé, exorcisme
Achillée Divination, courage

 

3. Les graines et les baies de sorcières 

Les graines et les baies avaient également une place spéciale dans l’arsenal des sorcières, chargées de significations et de pouvoirs mystiques. Les graines de pavot, par exemple, étaient utilisées pour leurs propriétés hypnotiques et oniriques. En consommer ou en brûler pouvait induire des rêves prophétiques ou des états de conscience altérés. Les baies de sureau, quant à elles, étaient connues pour offrir une protection contre les mauvais esprits. Les sorcières les utilisaient pour créer des talismans ou des potions de protection.

graines baies sorcieres


Les pratiques rituelles autour de ces graines et baies étaient variées et souvent complexes. Les sorcières les intégraient dans des rites pour amplifier leurs pouvoirs magiques ou pour se protéger. Par exemple, une recette traditionnelle consistait à faire infuser des baies de sureau dans de l'eau de source, créant une potion protectrice à asperger autour de la maison. De même, les graines de pavot pouvaient être ajoutées à des sachets de rêve, placés sous l'oreiller pour favoriser des rêves lucides et des révélations spirituelles.

Pour ne citer que les plus utilisées :

Graines de pavot Hypnose, rêves prophétiques
Baies de sureau Protection, éloignement des esprits
Graine de moutarde Clarté mentale, protection
Baies de genévrier Purification, guérison
Graine de coriandre Amour, santé
Baies de houx Chance, protection
Graine de fenouil Courage, protection
Baies de myrtille Clairvoyance, protection


4. Les champignons de sorcières

champignons sorcieres


Les champignons ont longtemps fasciné les sorcières pour leurs propriétés uniques et leurs effets puissants sur le corps et l'esprit. Les champignons hallucinogènes, en particulier, étaient prisés pour leur capacité à induire des états de conscience altérés, facilitant ainsi les transes, les visions et les voyages spirituels. Ces expériences étaient souvent recherchées pour la divination, la communication avec les esprits et l'exploration des dimensions mystiques. Les champignons toxiques, quant à eux, étaient entourés de légendes et de mises en garde, leur dangerosité étant à la fois crainte et respectée.

Pour ne citer que les plus utilisés :

Amanite tue-mouches Transes, visions
Psilocybine (champignons) Voyages spirituels
Amanite phalloïde Mort, transformation
Claviceps purpurea (ergot de seigle) Influence comportementale
Coprin noir d'encre Transmutation, invisibilité
Polypore du bouleau Guérison, protection
Paxille enroulé Malédiction, mort
Pleurote en huître Abondance, fertilité
Morille Connaissance, clarté mentale
Chanterelle Chance, richesse

 

5. Le grimoire botanique

Cet article permet de faire un tour d'horizon de l'importance des plantes en magie. Si vous souhaitez avoir une liste plus complète des plantes et de leurs usages en magie, vous pouvez consulter notre grimoire botanique mis à jour régulièrement !

[bloctwist]

Laissez un commentaire 💬

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Panier 0

Votre panier est prêt à recevoir vos merveilles ✨

Découvrez nos produits