Ignorer et passer au contenu
Aeternum, votre boutique magique & ésoterique en ligne
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez 10% de réduction sur votre première commande
Paiement sécurisé par carte bancaire, Apple Pay et PayPal
Aeternum, votre boutique magique & ésoterique en ligne
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez 10% de réduction sur votre première commande
Aeternum, votre boutique magique & ésoterique en ligne
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez 10% de réduction sur votre première commande
Paiement sécurisé par carte bancaire, Apple Pay et PayPal
Aeternum, votre boutique magique & ésoterique en ligne
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez 10% de réduction sur votre première commande
Aeternum, votre boutique magique & ésoterique en ligne
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez 10% de réduction sur votre première commande
Paiement sécurisé par carte bancaire, Apple Pay et PayPal
Aeternum, votre boutique magique & ésoterique en ligne
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez 10% de réduction sur votre première commande
Le chevalier Bran

Le chevalier Bran

Comme vous le savez peut-être, derrière Aeternum se cache une petite entreprise basée en Bretagne (dans le sud du Finistère pour être précis). Et il est bien connu que ce territoire vit au rythme des légendes, mythes et pratiques magiques plus ou moins connus (Brocéliande, Merlin, la Fée Viviane, les Alignements et bien d'autres). Ainsi, pour mettre en lumière notre beau territoire, nous publierons régulièrement des légendes peu connues issues de l'histoire bretonne.

Cette semaine, direction le nord du Finistère, sur l'une des plus belles côtes de Bretagne, vers Kerlouan, sur la pointe de Neïz Vran, qui abrite la légende du chevalier Bran...

Kerlouan


C’est en ce lieu qu’une légende ancienne raconte l’histoire d’un combat épique mené par Even le Grand au 10ème siècle contre les envahisseurs venus du Nord.

Even, l'illustre chef breton, réussit à repousser les assaillants, les contraignant à une retraite précipitée. Cependant, dans leur fuite, les envahisseurs capturèrent plusieurs prisonniers, parmi lesquels se trouvait le petit-fils bien-aimé du Comte Even, un jeune homme connu sous le nom de Bran, signifiant "le corbeau". Bran, l’oiseau divin des Celtes, ne reverra jamais les côtes de sa terre natale, la Bretagne.

Les années et les siècles ont passé, mais le souvenir de cette bataille demeure gravé dans le paysage de Neïz Vran. Un grand chêne, majestueux et imposant, domine le rivage, symbole de la résilience et de la mémoire de ces temps anciens.

Chaque année, en novembre, lorsque la lune brille haut dans le ciel, des oiseaux de mer se rassemblent sur les branches de ce chêne. Ces oiseaux, au plumage noir et blanc, arborent une étrange tache de sang sur le front. Au cœur de la nuit, un jeune corbeau fatigué apparaît alors, se posant tout en haut du chêne. Avec une voix emplie de nostalgie et de tristesse, il murmure :

"Chantez, chantez pour moi, petits oiseaux de mon pays, vous qui n’êtes pas morts loin de la Bretagne."

Le chevalier Bran


À cet appel, les oiseaux entament un chant envoûtant, d'une beauté si profonde que même la mer se fige, les vagues s’immobilisent, et le vent cesse de souffler, créant un silence sacré pour écouter cette mélodie.

 

Si vous passez dans ce coin, profitez du silence comme un instant d'écoute et soyez attentif aux corbeaux alentours.

[bloctwist]

Laissez un commentaire 💬

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Panier 0

Votre panier est prêt à recevoir vos merveilles ✨

Découvrez nos produits