Détails - Cauris de divination (lot x4) 1851

Lors d'une séance de divination Obi, le pratiquant, souvent un Oloricha (prêtre ou prêtresse de la Santeria), lance 4 cauris sur une surface plane pour interpréter leur disposition. Selon la position des cauris, ouverts (ouverture vers le haut) ou fermés (ouverture vers le bas), différents scénarios peuvent être interp

Détails - Cauris de divination (lot x4) 1851

Lors d'une séance de divination Obi, le pratiquant, souvent un Oloricha (prêtre ou prêtresse de la Santeria), lance 4 cauris sur une surface plane pour interpréter leur disposition. Selon la position des cauris, ouverts (ouverture vers le haut) ou fermés (ouverture vers le bas), différents scénarios peuvent être interprétés, allant jusqu'à seize combinaisons possibles, regroupées en cinq catégories principales :

  • Alafia : 4 cauris ouverts. Cette réponse extrêmement positive suggère un "oui" absolu à la question posée, avec des bénéfices potentiellement plus grandes qu'attendu. 

  • Etawa : 3 cauris ouverts, 1 fermé. Cette réponse indique un "peut-être", signalant une certaine incertitude dans l'issue, invitant souvent à un nouveau lancer pour clarification.

  • Ejife : 2 cauris ouverts, 2 fermés. C'est un "oui" clair et définitif, symbolisant un équilibre entre forces positives et négatives.

  • Okanran : 1 cauri ouvert, 3 fermés. Un "non" catégorique, indiquant une forte opposition aux désirs du consultant.

  • Oyekun : 4 cauris fermés. Un "non" très prononcé, suggérant la nécessité d'un nettoyage spirituel pour éliminer les énergies négatives liées à la question.

Cette méthode permet donc de répondre de façon très claire et précise à des questions. 

Notez qu'avant chaque séance, il est obligatoire de procéder à une purification de l'espace pour éliminer les énergies qui pourraient influence le résultat du tirage.